quinta-feira, 3 de setembro de 2015

Um grão de areia


vem da montanha para o mar. demora milhares de anos a fazer este caminho....

se continuar a pilhagem dos oceanos e dos areais, estima-se que em 2100 desaparecerão todas as praias de areia, única barreira de protecção contra a subida do oceano.


nos plages à court de sable?

atlantis

2 comentários:

  1. Como sempre, as tuas fotos hermosas e oníricas abrem a imaginação…

    Est-ce que tu connais “Le Peuple des Dunes”? Ce collectif d’associations de la côte sud de notre péninsule http://le-peuple-des-dunes.org/ s’oppose depuis des années à l’exploitation de gisements de sable marin par un géant industriel (Lafarge). Un collectif similaire est né sur notre côte nord, « Le Peuple des Dunes en Trégor » : http://peupledesdunesentregor.com/
    Des exemples à suivre…

    Un autre exemple de l’utilité de la mobilisation des associations d’étude et de protection de la nature : l’arrêt de l’exploitation du maërl des îles Glenan (https://fr.wikipedia.org/wiki/Archipel_des_Gl%C3%A9nan des îles où j’aime bien me rendre), dont les gisements fossiles ne sont pas renouvelables à l’échelle humaine. Voir les explications de ma collègue Nathalie : https://vimeo.com/20320838

    Setu

    ResponderEliminar
  2. ami sétu,

    je vais regarder tt ça. merci!!
    tu vas bien?


    abraço,

    cris

    ResponderEliminar